Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'Etoile Rayonnante
  • Le blog de l'Etoile Rayonnante
  • : Le blog permet de suivre l'actualité culturelle de L'Etoile Rayonnante et de ses amis : photographie, chanson, magie, littérature, théâtre, environnement,...
  • Contact

Recherche

4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 18:00

Hassane-Bitar-4.jpgLe Souk des Sciences est orphelin, son créateur, Hassane Bitar nous a quittés juste après Noël.

Hassane Bitar était très attaché à la diffusion scientifique auprès d'un large public. Je l'avais interviewé en juin 2013, il expliquait ce qui l'animait. Vous pouvez relire l'interview ici.

Hassane avait pris sa retraite cet été. Ses amis et collègues de l'Université étaient réunis autour d'un buffet libanais. Le Liban, son pays natal, et pays où il repose désormais.

 

Hassane-Bitar-2.jpgHassane était un bon vivant devant l'éternel, toutes les occasions étaient bonnes pour partager le verre de l'amitié.

Buvons à sa mémoire.


Hassane était un collègue de mon  mari.

Hassane était un ami. Nous partagions la passion pour la photographie, nous avions le Maroc en commun, il m'a connu enfant lorsque j'habitais Marrakech. Nous étions complices.

C'est avec beaucoup d'émotion que j'écris ces quelques lignes.

 

Texte et photographies Anne-Claude THEVAND, tous droits réservés.

Repost 0
Published by Etoile Rayonnante - dans Sciences
commenter cet article
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 11:59

Anne-Claude Thevand et Emmanuel (toujours en stage d'observation) ont rencontré Hassane Bitar, Maître de Conférence à Aix-Marseille Université (AMU) sur le site de la faculté de Saint Jérôme.

E : Quelle discipline enseignez-vous à l'Université?

HB : J'enseigne la chimie organique et la spectroscopie.

E : Qui sont vos étudiants?

HB : J'ai différents étudiants : des étudiants de 1ère année à qui j'enseigne l'histoire des sciences et des chiffres ; des étudiants de 4ème année à qui j'enseigne la spectroscopie et l'analyse chimique et des étudiants de 5ème année à qui j'enseigne le traitement des déchets nucléaires.

E : Depuis quand enseignez-vous à l'Université d'Aix-Marseille?

HB : Après avoir effectué mes études à Marseille et obtenu ma thèse en 1978, je suis parti en coopération au Maroc où j'ai enseigné jusqu'en 1994. Depuis j'enseigne sur le site de Saint Jérôme à Marseille.

E : Depuis quand êtes-vous chargé de la diffusion de la culture scientifique?

HB : En 2002, j'ai été chargé de mission par le Président Jacques Bourdon de la diffusion de la culture scientifique au sein de l'Université d'Aix-Marseille III. Depuis 2013 et la création d'Aix-Marseille Université, je ne suis plus chargé de mission mais je continue par vocation et passion à m'impliquer grandement dans la diffusion de la culture scientifique.

Afin de diffuser la culture scientifique auprès du plus grand nombre, j'ai créé le Souk des Sciences en 2003 et je participe activement aux différentes éditions de la Fête de la Science.

La prochaine édition de la Fête de la Science aura lieu du 9 au 13 octobre 2013 avec pour thème "De l'infiniment grand à l'infiniment petit".

E : Pourquoi avez-vous créé le Souk des Sciences?

affiche Souk des Sciences 2013HB : Devant le constat qu'il y a de moins en moins d'étudiants dans les filières scientifiques, je souhaite susciter des vocations en allant à la rencontre des jeunes, en leur faisant comprendre que la science est intéressante, ludique et qu'elle est à la base de la vie. Si une société néglige les scientifiques, la civilisation décline.

Au-delà des manifestations dites "inta muros" où les scolaires viennent sur les campus universitaires, où les enseignants-chercheurs vont à la rencontre des élèves dans les écoles, collèges ou lycées, où les musées, muséums et bibliothèques accueillent les jeunes, j'ai voulu des manifestations dites "extra muros" pour amener la science sur les lieux de vie : c'est le Souk des Sciences.

Le principe du Souk des Sciences est la présence de stands sur différents thèmes scientifiques tenus par des étudiants, des chercheurs, des associations de diffusion scientifique et autres passionnés. Le Souk se déroule soit dans des centres commerciaux ou galeries marchandes mais également en extérieur dans la rue à la rencontre du public.

En dix ans, il y a eu plus d'une quarantaine d'éditions, et devant le succès, le Souk des Sciences a été sélectionné par MP2013. A ce titre, quatre éditions ont eu lieu en avril et mai 2013. Le Souk des Sciences a reçu le Trophée Diderot qui est un trophée national dans le domaine de la culture scientifique.

Vous pouvez d'ores et déjà noté la date du prochain Souk des Sciences : le mercredi 25 septembre 2013 sur le cours Belsunce devant la bibliothèque de l'Alacazar à Marseille.

ACT : Hassane, que voudrais-tu dire aux jeunes et moins jeunes?

HB : Je rappellerai que la science est le socle de la civilisation. Si on néglige les sciences, on va vers le déclin de la civilisation. La phrase que j'aime à dire mais qui résume cette pensée et que bientôt on aura plus de marchands de tapis que de créateurs de tapis!

Il faut susciter et encourager la CRÉATIVITÉ.

Pour en savoir plus sur la diffusion de la culture scientifique et sur les prochaines manifestations, vous pouvez contacter Hassane Bitar par mail.

Repost 0
Published by Etoile Rayonnante - dans Sciences
commenter cet article