Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'Etoile Rayonnante
  • Le blog de l'Etoile Rayonnante
  • : Le blog permet de suivre l'actualité culturelle de L'Etoile Rayonnante et de ses amis : photographie, chanson, magie, littérature, théâtre, environnement,...
  • Contact

Recherche

29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 13:39

Tautavel est un village des Pyrénées Orientales connu aujourd'hui dans le monde entier grâce au crâne de l'Homme de Tautavel, alias Arago XXI, un Homo Erectus âgé de 450 000 ans découvert dans la Caune de l'Arago le 22 juillet 1971.

J'ai participé aux chantiers de fouilles sur le site de Tautavel tous les étés de 1989 à 1996. J'ai collaboré aux différentes activités sur le terrain et dans les laboratoires : décapage des sols archéologiques, enregistrement et coordonnées des objets, plans des sols d'habitat, lavage des terres, tri des tamis, marquage, consolidation et restauration des objets, classement, enregistrement des données.

J'ai été responsable de plusieurs activités : marquage, tri, préclassement des objets, classement des objets, intendance. Je me suis toujours acquittée avec sérieux des responsabilités que l'on me confiait.

J'ai commencé en 1996 un DEA (Diplôme d'Etudes Approfondies) sur la géologie et la préhistoire du Quaternaire au sein de l'Institut de Paléontologie Humaine à Paris. DEA que je n'ai pas obtenu car j'ai abandonné en cours d'année pour deux raisons principales : Marseille et celui qui est devenu aujourd'hui mon mari me manquaient, et, fait non négligeable, je n'ai pas supporté que le directeur de l'IPH, préhistorien de renommée internationale, profite de sa situation en voulant instaurer un droit de cuissage. Je suis donc partie.

La vie a continué son cours. 

Au mois de juin dernier, se sont déroulées à Tautavel les rencontres des anciens fouilleurs à l'occasion des cinquante ans de l'ouverture des fouilles. C'est donc en famille que je me suis rendue à Tautavel le temps d'un court week-end partager le bison roti qui nous attendait. C'est avec plaisir que j'ai revu d'anciens fouilleurs, certains étant des amis depuis plus de vingt ans.

C'est tout naturellement qu'au mois de juillet, les vacances familiales eurent lieu à Tautavel. Nous sommes restés deux semaines au centre de vacances Torre del Far. C'était la première fois que je prenais des vacances à Tautavel et la première fois que nous étions en centre de vacances. J'ai apprécié d'avoir un autre regard sur le village, j'ai apprécié de pendre du temps pour visiter la région et j'ai apprécié l'ambiance familiale et humaine qui régnait au club vacances. Un petit bémol cependant : je n'ai pas constaté d'évolution dans le village, mais un certain déclin. En effet, deux boutiques de souvenirs ont fermé, le petit train touristique a disparu, le camping n'existe plus, certains restaurants ont changé de propriétaires et la qualité n'est plus au rendez-vous. Il reste les caves, car Tautavel, avant d'être un village préhistorique est un village viticole.

Malgré le fait que j'étais en vacances, j'ai assisté le soir à différentes conférences scientifiques sur l'immunité, la préhistoire ou encore le temps dans la physique. Je suis également retournée au Centre de Recherches Préhistoriques où l'informaticienne Véronique m'a très bien accueillie et j'ai pu faire des photographies afin de mettre à jour l'exposé sur l'Homme de Tautavel que je présente à certaines classes de CE2.

Le mardi 22 juillet, date anniversaire de la découverte du crâne de l'Homme de Tautavel, S.A.S. le Prince Albert II de Monaco a honoré de sa présence le village de Tautavel en présidant une conférence donnée par le Professeur Henry de Lumley au Palais des Congrès présentant le bilan de 50 ans de recherches sur la Caune de l'Arago et en participant à un repas où étaient invités des officiels, les chercheurs travaillant au Centre Européen de Recherches Préhistoriques de Tautavel, des collaborateurs scientifiques et quelques anciens fouilleurs fidèles ayant fait le déplacement pour l'occasion. Je n'ai point été invitée et je n'ai pas voulu m'inviter. C'est donc en compagnie d'un autre Prince que j'ai passé la journée de ce mardi 22 juillet : le Prince Karim! et je ne l'ai pas regretté!

Karim est animateur au centre de vacances Torre del Far. Il est profondément humain, connait bien la région ce qui lui permet de nous donner des informations utiles sans prendre le vacancier pour un pigeon, n'impose aucune activité comme cela peut être le cas dans certains centres de vacances. Bref, Karim est un animateur en or qui fait l'unanimité. Un animateur en or ne peut exister que parce qu'il y une équipe en or, à commencer par le directeur, Frédéric, sa femme Sarah et les animateurs des clubs enfants et adolescents ainsi que tout le personnel. 

Karim-et-AC.jpg

Une photographie résume bien mes vacances et mon passé de fouilleuse : j'ai offert à Karim un hors série du journal "Le Travailleur Catalan" ayant pour thème les 50 ans de fouilles à la Caune de l'Arago. J'ai, à l'occasion de ce numéro, eu l'honneur d'être interrogée par René Granmont, directeur de la publication. C'est à ce moment-là que  l'idée d'écrire un article sur Tautavel a germé. 

Repost 0
Published by Etoile Rayonnante - dans Patrimoine
commenter cet article
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 18:58

Chateau de Bois LuzyLe Château de Bois Luzy accueille du 1er au 11 juillet 2014 l'exposition "Corps et Âmes" avec Marie-Jo Hostache et Jean-Marc Dodet.

Le vernissage aura lieu le mardi 1er juillet à 19h en présence des artistes.

J'ai rencontré Nicolas Routhier, directeur dynamique et sympathique de l'auberge de jeunesse de Bois Luzy et Jean-Jacques Maredi, délégué culturel profondément humain. Ce fut un véritable plaisir.

L'auberge de jeunesse a un fonctionnement associatif avec un conseil d'administration d'une quinzaine de personnes dirigé par Philippe Langevin, président de l'AGAJ (Association Gestionnaire d'Auberges de Jeunesse).

 

Exposition-Corps-et-Ames-a-Bois-Luzy-7.jpg

Anne-Claude THEVAND : Jean-Jacques, depuis combien de temps es-tu délégué à la culture pour le Château de Bois Luzy?

Jean-Jacques MAREDI : je suis officiellement délégué à la culture depuis près d'un mois et au conseil d'administration de Bois Luzy depuis deux ans, suite au décès de Guy Saint Jean dont j'étais proche. L'équipe souhaite développer d'autres activités en plus de l'auberge de jeunesse, c'est ce qui me motive. Le château mérite un rayonnement culturel qu'il n'a pas aujourd'hui.

ACT : Jean-Jacques, tu enseignes par ailleurs les lettres classiques à des lycéens, de quelle façon les intéresses-tu à la culture?

JJM : Je leur enseigne la culture à travers les programmes (théâtre, poésie, littérature,...) mais également en les encourageant à approfondir ce qu'ils aiment afin qu'ils soient moins dépendants du tout écran. Je leur fait écrire des textes que nous éditons en fin d'année, le travail d'écriture devient donc concret et les stimule. S'il y a des élèves amateurs de photographies, je participe avec eux à des expositions de photographies dans différents lieux. J'aide les élèves en grande difficultés par l'intérmédiaire de films traitant différents sujets de société. Je leur donne une ouverture vers la culture.

ACT : Nicolas, depuis combien de temps diriges-tu l'auberge de jeunesse de Bois Luzy?

Nicolas ROUTHIER : je dirige l'auberge de jeunesse depuis fin 2011, suite au décès de Guy Saint Jean. Avant, j'étais directeur d'autres auberges de jeunesse sur toute la France. Quand on m'a proposé de venir à Marseille, je n'y étais pas très favorable mais quand j'ai su que c'était pour venir travailler au Château de Bois Luzy, j'ai dit oui. L'endroit est magnifique, la vue sur Marseille est magnifique, cela ne se refuse pas.

ACT : Jean-Jacques, comment se fait le choix des artistes qui viennent dans ce magnifique endroit chargé d'histoire?

JJM : Les oeuvres doivent me toucher mais également les artistes car j'accorde une part importante à l'humain. Quand je dis qu'une oeuvre doit me toucher, cela ne veut pas dire qu'elle doit me plaire, je peux être en extase ou bien au contraire, ressentir un sentiment de répulsion, le principal est d'être touché.

ACT : Jean-Jacques, peux-tu mieux nous parler de la prochaine exposition "Corps et Âmes"?

JJM : Les artistes Marie-Jo Hostache et Jean-Marc Dodet sont des artistes talentueux avec de grandes qualités humaines. J'ai eu des coups de coeur pour ce qu'ils font et pour qui ils sont. Marie-Jo scultptrice, nous présente "Sculpterreuse -Sculptheureuse" et Jean-Marc, peintre, nous présente "Présence - Une alternative".

ACT : Jean-Jacques, une programmation culturelle est-elle prévue pour l'année à venir?

JJM : Je suis délégué culturel depuis trop peu de temps pour qu'il y ait une programmation culturelle arrêtée. En revanche, nous sommes en contact avec différents artistes (conteuses, musiciens, comédiens, peintres) et conférenciers pour établir progressivement un programme culturel de qualité pour les années à venir.

ACT : Nicolas, l'auberge de jeunesse travaille-t-elle avec les scolaires et crée-t-elle des partenariats?

NR : L'auberge de jeunesse héberge des élèves qui viennent en classe verte sur Marseille. L'auberge est en étroite collaboration avec le CIQ de Bois Luzy et le collectif de la L2 Est. Il faut savoir que les locaux appartiennent à la Mairie des 11ème et 12ème arrondissements de Marseille, l'auberge paye un loyer modeste et en échange nous créons du lien avec les associations et les acteurs du quartier. 

ACT : Nicolas, quels sont les moyens pour faire connaître les manifestations du Château de Bois Luzy?

NR : Avec l'aide du CIQ, nous procédons au boîtage, j'envoie des mails aux adhérents de la Fédération Unie des Auberges de Jeunesse FUAJ, j'envoie des invitations aux élus de la Mairie Centrale et à la Mairie de Secteur. Je souhaite que les réparations nécessaires (réfection de certains murs par exemple) aient lieu avant que les manifestations culturelles prennent de l'ampleur.


Coordonnées de l'auberge de jeunesse de Bois Luzy :

allée des Primevères, 13012 Marseille

 04 91 49 06 18

marseille.bois-luzy@hifrance.org

Site internet

 

Repost 0
Published by Etoile Rayonnante - dans Patrimoine
commenter cet article
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 08:17

logo CVMMireille Duband, secrétaire du Comité du Vieux Marseille, a répondu avec passion et gentillesse aux questions d'Anne-Claude Thevand et d'Emmanuel (en stage d'observation auprès de l'Etoile Rayonnante).

ACT : Quand a été créé le Comité du Vieux Marseille ?

MD : Le Comité du Vieux Marseille a été fondé en 1911 par Marius Dubois. Le Comité est une association loi 1901 et a été reconnu d'utilité publique en 1924.

ACT : Quel est le but du Comité du Vieux Marseille ?

MD : L'objectif initial était de créer un Musée du Vieux Marseille. Aujourd'hui, le but est la défense et l'illustration du patrimoine de Marseille et de son terroir. A travers le patrimoine, on entend l'architecture, l'archéologie, l'urbanisme, l'environnement, l'histoire, la littérature, les sciences, l'industrie, les transports, la musique, la peinture, les traditions, le cinéma,...

Par exemple, le Comité aide les savonniers marseillais qui veulent un label du savon de Marseille, le Comité honore la mémoire d'artistes marseillais, le Comité empêche la démolition de certains bâtiments, etc..

ACT : Quels ont été les présidents successifs du Comité du Vieux Marseille?

Les présidents successifs sont : Marius Dubois, Guy Mazet, Charles Curtil-Boyer, Francis Chamant, Adrien Blès, Albert Berthoz, René Tellenne.

Depuis 2000, Georges Aillaud préside avec passion le Comité.

E : Quel est le profil type des adhérents du Comité du Vieux Marseille?

MD : Les adhérents sont avant tout des passionnés de Marseille. Nous comptons des retraités qui disposent de temps, des historiens, des familles qui soutiennent nos activités. Le Comité compte plus de 800 adhérents.

ACT : Quelles sont les principales activités et manifestions organisées par le Comité du Vieux Marseille?

MD : Le Comité organise des activités diverses et variées tels que : conférences (à l'Alcazar et au siège du Comité), expositions, publications, cours de langue provençale, atelier du parler marseillais, atelier théâtre, visites culturelles, randonnées, voyages, etc..

Une bibliothèque avec des ouvrages sur Marseille est à la disposition des adhérents.

Différentes commissions permettent de travailler sur différents thèmes : nom des rues de Marseille, image (photographies, vidéo, cinéma), etc..

Les plus importantes manifestations sont le Carré des Ecrivains et le Trophée Protis.

Le Carré des Ecrivains réunit chaque année au Centre Bourse de Marseille près de 200 auteurs qui écrivent sur Marseille. Le Prix des Marseillais décerné par un jury est remis après l'inauguration.

Le prochain Carré des Ecrivains, le vingt-deuxième du nombre, aura lieu le samedi 16 novembre 2013.

Tous les deux ans, le Trophée Protis est attribué par un jury pour récompenser une entreprise ou une action mettant en lumière Marseille et son patrimoine. 

Le prochain Trophée Protis sera remis début 2014 dans les locaux du Comité.

ACT : Qu'apporte MP 2013 au Comité du Vieux Marseille?

Le Carré des Ecrivains a reçu le label MP2013 (Marseille Provence Capitale Européenne de la Culture).  Des expositions rendant hommage aux 100 ans de la traversée de la Méditerannée par Roland Garros précèderont le prochain Carré des Ecrivains.

ACT : Le Comité du Vieux Marseille met-il en place des partenariats avec d'autres organismes?

MD : Le Comité est en contact avec d'autres associations, récemment le Comité a invité les présidents de CIQ pour réfléchir ensemble aux problématiques de la sauvegarde du patrimoine.

Le Comité du Vieux Marseille a des partenaires financiers et des sponsors principalement pour le Carré des Ecrivains et le Prix des Marseillais.

Nous sommes à la recherche d'un sponsor pour le prochain trophée Protis.

ACT : Mireille, as-tu une phrase pour conclure cette entrevue?

MD : Le patrimoine concerne tout le monde, jeunes et moins jeunes ; il faut le défendre et le sauvegarder. Le patrimoine est notre mémoire et notre avenir.

Pour en savoir plus sur le Comité du Vieux Marseille : 21 boulevard Longchamp, 13001 Marseille, 04 91 62 11 15

http://www.comiteduvieuxmarseille.net/ .

Repost 0
Published by Etoile Rayonnante - dans Patrimoine
commenter cet article